3 juillet

21 heures – Esplanade Bidassoa
Réservation Obligatoire: Lien vers la Billetterie

 

JEAN-MARIE ECAY Group
Guitare: Jean Marie Ecay
Clavier : Christophe Cravero
Basse : Kevin Reveyrand
Batterie : Nicolas Viccaro

 

JM Ecay

 

Après plusieurs mois sans jouer, il brûle de retrouver la scène et le public. Car il est urgent, après ces temps difficiles, que les guitares vibrent à nouveau pour faire vibrer les cœurs et redonner l’élan. Nécessité vitale : il n’y a jamais d’autre antidote que la musique. D’où sa ténacité pour faire vivre Guitaralde cette année quand il aurait été tellement plus simple d’annuler. D’où son envie aussi de figurer sur l’affiche, et de partager le bonheur de se retrouver, tous, autour de sa guitare.
Jean-Marie Ecay a les veines en forme de cordes de guitare. Longtemps qu’il groove aux côtés des plus grands (Claude Nougaro, Dee Dee Bridgewater, Didier Lockwood, Richard Galliano, Billy Cobham…), la pulsation branchée sur le seul métronome qui compte : celui du cœur.
Accompagné d’un groupe de premier choix (Kevin Reveyrand, Christophe Cravero, Nicolas Viccaro), il alternera compos et reprises. Et on est impatient de vivre avec lui la joie pure, la joie évidente, enfantine, immédiate, de ce concert de « renaissance » à Hendaye.

En ouverture du Festival
Marie Carrié & Yann Pénichou

 

Six cordes pour lui. Deux pour elle, vocales. Avec leur huit cordes à eux deux, c’est l’arc du jazz qui se tend pour nous détendre. Elle, c’est Sarah Vaughan passée par Montauban, c’est Billie Holiday en balade aux Antilles, c’est la Funny Valentine qui cherche encore son Chet. Lui, c’est Baden Powell loin de Baden-Baden, c’est Wes Montgomery planté dans la racine du cœur.
Ensemble, ils composent, arrangent et écument les scènes hexagonales où ils se font une place de choix. Leur album s’appelle « The nearness of you ». Il était grand temps qu’Hendaye s’approche aussi de la belle douceur de leur swing.